"L'éternité c'est long, surtout vers la fin"

Voilà près de 2 ans que mon frère et moi-même avons entamé la réalisation de notre premier long-métrage, abrégé par BBDS.

Nous sommes restés plutôt discrets sur cette production sur notre page Facebook, afin de ne pas dévoiler trop hâtivement les choses ou présenter un travail bâclé.

Ce projet est à la fois un hasard et une conséquence, la conséquence d'une évolution personnelle. Jusqu'à présent nous ne sortions que des formats courts. Grâce à ce projet en constante évolution, l'opportunité nous a été donné de passer au format "ultime" du 7ème art : le long-métrage ! Le hasard quant à lui vient du fait que ce film, qui est pour l'instant notre plus gros projet, s'est imposé malgré nous. Explication en images.

2018 - Premières écritures

Parfois, pour avancer et progresser dans un domaine, il faut savoir prendre du recul sur son travail et savoir se corriger. Etant d'une exigence extrême envers nous-mêmes et suite à un visionnage complet de toutes nos anciennes réalisations, nos appréciations furent mitigées. Le retour des personnes qui nous suivent nous a fait comprendre que nous devions passer un "cap" pour nos futurs travaux.

Nous avons souhaité apporter une rigueur supplémentaire quant aux étapes de la pré-production et de la production. Désormais, nous avons décidé de ne plus nous limiter en terme de temps de tournage (jusqu'à présent entre 1 et 5 jours), même si la réalisation devait s'étaler sur plusieurs mois.

Nous avons décidé de préparer avec la plus grande minutie possible la recherche des décors, la construction et le choix des accessoires, le portrait de chaque personnage, une écriture logique allant de pair avec notre évolution personnelle et artistique.

Faire place à plus d'intimité, un choix maniaque pour le matériel son et vidéo, etc.

Au lancement du projet, au mois d'avril 2018, nous intitulons le film Les Aventures d'Archibald. Le film prend alors l'aspect d'une comédie d'aventure très loufoque, le scénario faisant environ une trentaine de pages. C'est l'occasion pour nous d'effectuer nos premières répétitions, et de tester nos nouveaux joujoux.

Nous investissons dans du nouveau matériel de tournage (caméra, son et lumières) afin de nous améliorer en terme de rendu, notamment avec l'acquisition d'une caméra numérique 35 mm professionnelle, la Blackmagic Production 4K. Notre ambition est de filmer cette aventure au format Cinémascope, en se rapprochant de l'esthétique des images Panavision.

2018 / 2019 - Premières sessions de tournages

Nous attaquons le tournage le 10 juin 2018, en pleine forêt (ci-dessous dans la forêt de la Joux). Au programme de cette journée : des prises de vues effectuées avec notre nouvelle caméra et quelques prises aériennes en drone effectuées par Marc, un militaire réserviste passionné de cinéma. La majorité des séquences seront finalement tournées en Franche-Comté, et quelques-unes en Suisse romande.

Préparation de la séquence 7 "Dans la Jeep"
Préparation de la séquence 7 "Dans la Jeep"
Rendu final séquence 7
Rendu final séquence 7

Passages difficiles

Une session de tournage fut particulièrement éprouvante, lors de l'épisode caniculaire de l'été 2019, où nous avions pas mal de tournages en extérieur.

Tournage séquence finale au Fort de Chaudanne
Tournage séquence finale au Fort de Chaudanne
Rendu séquence finale
Rendu séquence finale

2019 - La première phase de postproduction

A la fin de l'été 2019, environ 65% des rushes sont dans la boîte, et quelques séquence sont déjà montées. En fin d'année, une première lecture du projet nous présente un film à l'état d'ébauche mais avec une structure solide et plutôt logique. Ce qui nous donne une excellente base pour construire la suite.

Montage et traitement de la séquence 9
Montage et traitement de la séquence 9

Nous nous rendons compte alors que d'autres séquences sont absolument nécéssaires pour pouvoir sortir une histoire cohérente. En somme, 1 an et 8 mois après le lancement du projet, le tournage n'est toujours pas terminé.

2020 - Dernières sessions de tournages et finalisation

En mission sur le lac à bord d'un chalutier
En mission sur le lac à bord d'un chalutier

Dès le début d'année nous avons décidé de redoubler d'efforts pour boucler le projet en 2020. Pour pouvoir entamer cette fameuse phase finale, nous allons déjà devoir mener à bien le tournage de 8 séquences (petites à moyennes) supplémentaires. Le tournage de ces 8 scènes devraient commencer en février et s'étalait jusqu'au début de l'été pour son achèvement.

Cependant, une fois le film totalement monté, nous ne serons pas, techniquement parlant, au bout de nos peines !

Il restera encore des phases très importantes de post-production à respecter, comme :

- La colorimétrie (traitement numérique de chaque plan) sur plus de 2 heures de film

- L'ajout d'effets spéciaux numériques (une partie étant déjà en cours de traitement) plus ou moins complexes à concevoir (3D et 2D)

- Le traitement du son : nettoyage des pistes et mixage avec les ambiances et effets sonores

- La post-synchronisation : certains acteurs resynchroniseront leurs répliques directement en home-studio pour plus de véracité/propreté. D'autres comédiens rejoindront le projet pour prêter leur voix à plusieurs personnages ou pour faire des voix off (une quinzaine de comédien-ne-s environ)

- L'exportation finale

Pour être large et si tout se passe bien, nous espérons effectuer une sortie du film en septembre 2020.